Histoire

Créée par Renée et André Aubercy en 1935, la maison était à l’origine une boutique pour messieurs, installée dès sa création au 34 rue Vivienne, dans le quartier de la Bourse.

En 1950, grâce à son ami Arthuro Lopez, grand mentor de la vie parisienne d’après-guerre, Emile Aubercy a la chance de côtoyer les plus grands bottiers londoniens. Lors de son séjour en Grande-Bretagne, il s’imprègne des méthodes des artisans qui font la réputation et le style des chaussures anglaises.

Il décide de créer en 1956 son propre atelier afin de proposer à ses clients, dans un monde où les valeurs de tradition et de qualité commencent déjà à disparaître, des chaussures répondant à ses exigences, réalisées avec la même rigueur et la même qualité que les bottiers.

Pour marquer davantage sa différence, il s’entoure d’ouvriers italiens et allie à la qualité anglaise le savoir-faire d’une autre culture de la chaussure. Cette fusion va lui apporter un sens unique du raffinement et de l’esthétique, sublimée par la perfection dans le moindre détail.

C’est ce mélange de rigueur traditionaliste anglaise, de créativité italienne et de goût à la française qui font la spécificité des modèles créés depuis 1935 par la maison Aubercy.

En 1970, Emile passe le relais à son fils Philippe et à son épouse. Imprégnés de la même culture, ils décident d’élargir leur gamme en proposant aux épouses de leurs clients une série de grands classiques réalisée avec le même souci de perfection.

A la tête de la maison depuis 1995, Xavier représente la troisième génération de la famille Aubercy. Désireux de perpétuer les valeurs de la Marque, il réorganise ses ateliers vers encore plus d’artisanat. Ce parti pris permet à Aubercy de proposer à ses clients une personnalisation extrême de leurs souliers.

C’est grâce aux connaisseurs du monde entier, sensibles aux valeurs de la dernière maison indépendante de Paris, que l’histoire continue de s’écrire à chaque paire de souliers réalisée.